Le projet LIFE MILVUS présenté en Espagne lors d’un événement organisé par la province de Badajoz (région d’Estrémadure).

Les 19 et 20 novembre 2022, un festival de la nature consacré au milan royal a eu lieu en Estrémadure, une région de l'ouest de l'Espagne.
L'événement "El milano real en la Raya" a eu lieu à Oliva de la Frontera et Valencia del Mombuey et a été organisé par la Diputación de Bajadoz en collaboration avec l'Association AMUS (Acción por un Mundo Salvaje) dans le cadre du projet transfrontalier Eurobird, cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) par le biais du programme Interreg V A Espagne-Portugal.
Parmi d'autres initiatives, l'événement a vu la tenue, le 20 novembre, d'un séminaire intitulé "Projets de translocation de milans royaux en Europe", qui était consacré aux projets impliquant le prélèvement de spécimens dans des zones où l'espèce est encore commune et leur relâchement dans des zones où l'espèce est dans un état de conservation défavorable ou a complètement disparu.
Dans le cadre du séminaire, Anna Cenerini, responsable du projet LIFE MILVUS, a fait une présentation de vingt minutes au cours de laquelle elle a illustré les objectifs et les actions de LIFE MILVUS, un projet géré par le parc national de l'Aspromonte et visant principalement à la réintroduction du milan royal dans le sud de la Calabre.
Une autre présentation concernait l'Italie et était consacrée au programme de réintroduction qui a permis le retour du milan royal dans le sud de la Toscane, réalisé entre 2007 et 2014 dans le cadre du projet LIFE Save the Flyers. L'opération, qui a enregistré un résultat plus que positif, a été illustrée par Guido Ceccolini et Anna Cenerini, de l'association CERM Centro Rapaci Minacciati.
Le reste des présentations a porté sur les activités en faveur du milan royal menées en Espagne et en Grande-Bretagne.
Javier Viñuela, chercheur au Consejo Superior de Investigaciones Científicas et grand spécialiste de l'espèce, a détaillé le statut du milan royal et ses principaux enjeux de conservation en Espagne.
María Jesús Palacio, directrice du programme de conservation de la direction générale de la Junta de Extremadura, a dressé un tableau précis de l'état de conservation du milan royal en Extremadura.
Alfonso Godino, technicien d'AMUS, a décrit le programme de repeuplement qui est développé dans le sud-ouest de l'Espagne dans le cadre du projet LIFE Eurokite, par AMUS et la région d'Estrémadure. L'opération est réalisée avec le soutien de la RSPB (Royal Society for the Protection of Birds) grâce à laquelle, chaque année, quelques jeunes milans royaux d'Écosse et d'Angleterre sont relâchés en Estrémadure.
L'expert écossais Duncan Orr-Ewing, de la RSPB, a décrit le programme de réintroduction du milan royal en Grande-Bretagne, le premier jamais mené dans le monde, qui a connu un tel succès que l'espèce a recolonisé l'île britannique, où l'on compte désormais plus de 6 000 couples.
Simon Dudhill, de la RSPB, a décrit les activités menées en Angleterre pour soutenir la population de milans royaux et également fournir de jeunes individus pour renforcer la population dans le sud-ouest de l'Espagne.
Maria Cortés Benedé et Ester Ginés Llorens, respectivement vétérinaire et responsable du centre de récupération de la faune sauvage de La Alfranca en Aragon, ont illustré l'élevage en captivité qu'elles réalisent dans l'établissement, grâce auquel les jeunes milans royaux sont relâchés en Aragon ou donnés à des programmes de repeuplement dans d'autres régions.
Le festival a offert une opportunité de discussion et d'échange d'informations entre les experts impliqués dans la conservation de l'espèce, mais il a également été fructueux pour établir des collaborations dans le but commun de promouvoir la conservation de ce splendide oiseau de proie au niveau européen.
Au cours de cet événement de deux jours, des activités éducatives ont été organisées avec des enfants, un milan royal retrouvé a été marqué et relâché, et des visites à un perchoir de milan royal et à un point d'alimentation supplémentaire ont été organisées.

Présentation du projet LIFE MILVUS

Application de marques alaires et de GPS à un milan royal récupéré avant son relâchement en Estrémadure (Alfonso Godino, AMUS / Duncan Orr-Ewing et Simon Dudhill, RSPB)

Les participants au "Festival de la nature" visitent le perchoir d'un milan royal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top